actus

 

#SUCCESSSTORY - 700 000 euros de business encaissés en moins de 6 ans !

16/03/2020

 

 

#SUCCESSSTORY - 700 000 euros de business encaissés en moins de 6 ans !


16/03/2020

 

Giovanni Salvo nous raconte l’ascension de son entreprise grâce à son Groupe BNI Louvain la Neuve, dont il est Membre depuis juin 2014.

Au sein de Masterplan, une société de communication spécialisée dans l’organisation d’événements, Giovanni travaille en couple : « Mon associée est ma conjointe, la mère de mes deux enfants et la personne en qui j’ai le plus de confiance. Ce qui parait être un gros challenge pour certains (partager vie privée et professionnelle) est une recette qui fonctionne pas mal pour nous. En effet, nous sommes assez complémentaires.  Elle est plus calme et structurée, je suis plus expressif et créatif. Un équilibre qui marche très bien dans l’organisation d’événements. Depuis janvier 2019, elle s’occupe plus des voyages, je m’occupe plus des événements. »

Fondée en 2011, Masterplan a depuis multiplié ses services : « Nous avons un département de vidéo d’entreprise, avec notre propre studio de tournage à Bruxelles.  En janvier 2019, nous avons inauguré notre propre agence de voyage. Initialement pour répondre à des demandes de nos clients existants, mais qui s’est ensuite fort développée également dans le BtoC, avec l’organisation de voyages sur mesure et à la carte pour des particuliers. »

Ne plus passer par la prospection…

C’est en participant à un événement de networking organisé par la Chambre de Commerce que Giovanni rencontre la première personne qui lui parle de BNI. Invité à une première réunion, il a l’occasion d’échanger avec les Membres… et est tout de suite convaincu que BNI est le bon choix : il va lui permettre d’être recommandé auprès de son public cible, sans devoir passer par la prospection. « J’avais déjà de l’expérience dans le secteur, donc signais pas mal de contrats avec des nouveaux clients. La plupart étant d’ailleurs des contrats pour des gros projets qui bouclaient quasiment mon année. Mais je me suis rendu compte de la fragilité de n’avoir que peu de clients représentant une grande partie de mon chiffre d’affaires. Du coup, il faillait que j’aille en chercher de nouveaux.

Nos contacts dans les entreprises sont souvent harcelés toute la journée par des mails et des appels de prospection, pas uniquement de nos concurrents, mais également des prestataires du secteur qui les contactent en direct. Du coup, faire de la prospection froide n’était pas du tout une bonne idée, voire impossible. »

Alors, lorsqu’il rejoint BNI, c’est avec une certaine vision de ce qu’il en attend : « La réalité est que j’étais plus tôt prudent au début. J’espérais surtout récupérer mon investissement sur un an. Après 6 ans, BNI m’a apporté bien plus que ce que j’espérais. J’ai rencontré des personnes motivées, intéressantes, sur lesquelles je peux compter au quotidien… Sans parler du business que cela apporte à la société, ce qui est relativement beaucoup, avec près de 700 000 euros !!! Au début, je croyais que j’allais rester 2 ans, et ensuite changer pour un autre Groupe, une fois que j’aurais fait le tour des Membres. Mais je me suis vite rendu compte qu’on ne quitte pas son Groupe. Je travaille aujourd’hui pour les clients de clients de clients d’une recommandation BNI ! Avec les années, les recommandations sont de plus en plus importantes et mon MPB est chaque année plus important.

Et puis après quelque temps, on attrape ce que j’appellerais « l’attitude BNI ». Cette façon de vouloir aider les gens sans demander quelque chose en retour. Je me suis rendu compte qu’il n’y a aucune autre organisation qui fonctionne de la même façon. Parfois, quand je propose de l’aide via une mise en contact à des gens que je connais moins bien, la personne est presque choquée de ma démarche désintéressée. Je pars tout simplement de l’idée que si j’aide les autres, ils seront plus enclins à m’aider en retour, si un jour j’en ai besoin. Ce que j’apprécie à BNI, c’est le « Qui donne reçoit » entre Membres. Je constate après 6 ans que nos Membres ne se concentrent pas uniquement sur le développement de leur propre business, mais surtout sur celui des autres Membres. Du coup ça marche. »

Pas besoin que la confiance s’installe

Aujourd’hui, Giovanni est un BNIste plus que convaincu : « Au point d’organiser mes voyages à l’étranger du jeudi au mardi, afin de ne pas rater ma réunion le mercredi matin !!! Quand je séjourne à l’étranger, j’essaie de participer à une réunion locale. J’ai déjà eu l’occasion de participer à des réunions à New York, Madrid, Valence, Malaga et Séville. Chaque participation m’a appris quelque chose de nouveau. Alors que chaque réunion se déroule selon le même modèle, il y a toujours des nuances.

Il y a 3 ans, j’ai dû organiser un évènement au Lac de Côme, en Italie. Plutôt que de chercher des prestataires sur place via Google, j’ai contacté la Directrice Consultante de cette région. Je lui ai demandé de me mettre en contact avec les différents prestataires que je cherchais et nous avons pu travailler avec plusieurs d’entre eux. Il n’y a pas eu besoin qu’une confiance s’installe, c’était tout naturel car on faisait partie de la même organisation.

Il y a deux ans, lors de mes congés en Espagne, je me suis fait inviter dans le Groupe BNI de Gandia (région de Valence). Il y avait une société spécialisée en peinture de façade. Le soir, lorsque j’ai croisé le responsable de l’immeuble où j’habitais, je lui ai recommandé les services de ma rencontre du matin. Six mois plus tard, lorsque pour la deuxième fois on me faisait un Merci pour le Business de 50 000 euros, je me suis rendu compte que l’entrepreneur avait non seulement repeint la façade de l’immeuble, mais avait depuis, par ricochet, effectué plusieurs travaux sur d’autres immeubles gérés par le même syndic ! »

« Bonne semaine ! »

Bien entendu, pour Giovanni, donner à ses co-Membres est essentiel : « J’ai eu le plaisir et la chance de travailler avec plusieurs Membres de mon Groupe lorsque nous avons construit nos bureaux. Au-delà de faire plaisir et de donner pour recevoir, j’ai pu constater de près l’importance de pouvoir faire confiance aux gens. Du coup, notre prêt est fait par un Membre, le géomètre est Membre, l’architecte est Membre, le gros œuvre, l’ossature bois, le terrassement, le jardin et les barrières viennent d’autres Membres ! » Depuis son arrivée dans le Groupe, il a eu différentes fonctions : plusieurs fois au Comité des Membres, Comité d’Accueil, Président, Secrétaire-Trésorier, Coordinateur des Événements et maintenant responsable du point 17.

 Autant de constats qui font de Giovanni un Membre fier d’être BNIste : « Ce qui me rend fier de notre Groupe et du BNI en général, c’est que grâce à la méthode, le Groupe n’arrête pas de grandir. Quand je suis arrivé en 2014, j’étais le plus jeune des Membres. Cette année, il y a au moins 8 personnes dans mon Groupe plus jeunes que moi ! J’y crois tellement que depuis 6 mois, j’assure l’accueil des Visiteurs à la fin de la réunion, afin de partager avec eux mon expérience et de les inciter à nous rejoindre. Une mission que je pense avoir exécutée avec succès, vu le grand nombre de postulations. »

Aujourd’hui, BNI est donc au cœur de sa vie professionnelle… Un sentiment qu’il partage avec un grand nombre de ses co-Membres : « J’ai constaté que lorsqu’on part après notre réunion, tout le monde se souhaite « Bonne semaine », alors que notre réunion est le mercredi ! J’ai visité un autre Groupe de la région récemment qui se réunit le vendredi et lorsque les Membres se sont quittés, ils se sont dit aussi « Bonne semaine ». Comme si la semaine commençait après BNI ! »

DÉCOUVREZ L’ACTIVITÉ DE GIOVANNI : www.masterplanevents.be / www.masterplantravel.be

masterplan.png

 

 

 

Giovanni SALVO

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web de Giovanni SALVO

 

Site du Groupe BNI Louvain la Neuve

Giovanni_SALVO2.jpg

Mots-clés: business, échange, réseaux d'affaires, réussite, BNI Louvain la Neuve