actus

 

#TÉMOIGNAGE - « Nous avons pu mobiliser les énergies pour améliorer les performances. »

10/03/2020

 

 

#TÉMOIGNAGE - « Nous avons pu mobiliser les énergies pour améliorer les performances. »


10/03/2020

 

Depuis quand êtes-vous au sein de BNI ?

J’ai participé au lancement du Groupe BNI Soignies BIM (Belgique) il y a environ 3 ans.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à accepter la fonction de Vice-Présidente ?

Je suis coach de vie et je suis convaincue que le développement de mon activité professionnelle nécessite une confiance importante des Membres pour recevoir des recommandations. Me mettre en avant dans le Groupe constituait pour moi un vrai défi, sur le plan personnel et une belle opportunité de me faire connaitre plus rapidement.

Dès que je suis entrée dans le Groupe, j’ai accepté différentes responsabilités : Coordinatrice d’Éducation, Comité des Membres, Vice-Présidente pour cette mandature et je serai la future Présidente pour la prochaine.

 

A l’époque, comment s’est mis en place la stratégie du mandat ?

Le Président s'est basé sur les objectifs et les résultats du mandat précédent. Il a fait une analyse des éléments a proposé des objectifs pour le mandat. En réunion de Comité Directeur nous avons échangé et défini les objectifs pour les TAT, recos, Visiteurs et MPB. Le Président a tout reprécisé et fixé également le taux de transformation.

Il nous a également partagé des objectifs qualitatifs de vision tels que développer une des sphères, augmenter la présence féminine, maintenir l'esprit convivial et axer sur la croissance du Groupe…

En tant que Vice-Présidente, je me suis concentrée à planifier, organiser, déléguer et contrôler l'équipe CM par un suivi rigoureux pendant tout le mandat. Le CME a réintégré des personnes en difficulté en mentorat.
 

Lorsque vous avez débuté dans votre fonction, quelles ont été les premières actions du mandat ?

Notre première focalisation en tant que Comité des Membres fût de rencontrer les Membres à problèmes le plus vite possible. Il s’agit des Membres à attitude négative ainsi que les Membres dans le gris et dans le rouge.
Nos actions ont été les suivantes :

  • Nous avons procédé à l’envoi des lettres d'absences.
  • Nous nous sommes séparés de certains Membres
  • Nous avons regardé où étaient les faiblesses pour certains, nous les avons soutenus.

Par exemple, pour ceux qui n’arrivaient pas ou peu à inviter. Le Comité des Membres s’entretenait avec eux pour leur demander quel était le problème afin de trouver des solutions.

 

Comment aviez-vous décidé du plan d’action à adopter ? Avec quels outils ?

Pour analyser la situation, nous nous sommes basés sur les résultats des PALMS, IDP Groupe et IDP Membres.

Et pour nous projeter nous avons pris en compte les objectifs fixés par le Comité Directeur.
Nous avons également tenu compte de notre particularité : la convivialité et l’excellent esprit de Groupe. Ce sont vraiment nos lignes de conduite pour piloter notre Groupe BNI.

Ensuite pour la mise en œuvre du plan d’action, nous nous sommes appuyés sur les outils BNI dans la Bibliothèque.

 

Quels ont été les outils que vous avez le plus utilisé ? (Pourquoi ? Qui les a le plus utilisé ? Comment ? Quand ?)

 IDP tous les mois lors des entretiens des Membres en difficultés.

Je diffuse et commente en réunion les IDP Groupe chaque 2ème jeudi du mois.

Nous avons utilisé les PALMS en concertation par les Membres du Comité Directeur. Notre Secrétaire-Trésorière Florence Loos (qui est également Directrice Consultante pour un autre Groupe de Belgique francophone) nous a beaucoup aidé grâce à ses connaissances des IDP et de l’application BNI Connect.

Le Comité Directeur s’est réuni plusieurs fois, en plus des réunions mensuelles prévues.

Nous avons suivi de près les IDP des Membres, ce qui a permis d’orienter les interventions du Coordinateur d’Éducation avec qui nous avons beaucoup travaillé pour favoriser la performance du Groupe.

 

A quelques semaines de la fin du mandat, quel constat faites-vous des 5 mois précédents ?

Nous avons un Groupe très convivial (dixit nos Visiteurs) et surtout, nous sommes Groupe n°1 en décembre 2019 et janvier 2020 pour la Belgique francophone. Notre stratégie a payé et nous ne comptons pas nous arrêter là !

La prochaine mandature comptera plus de femmes, nous continuerons à développer cette présence féminine ainsi que la sphère bien-être et service aux personnes.

En cette fin de mandature, nous avons uniquement des Membres actifs en vert et en jaune.

 

Comment les IDP vous ont-ils aidé à atteindre ces résultats ?

Une analyse des IDP des Membres nous a permis d’identifier les forces et faiblesses de chacun. Nous avons pu mobiliser les énergies pour améliorer les performances.

Nous avons aussi insisté sur le taux de présence/suppléance, qui est un gage de confiance pour développer le business.

Nous avons accompagné les Membres qui ont leurs IDP dans le rouge et le gris.

 

Quel est l’élément qui vous semble le plus important ?

Il me parait capital que le Président choisisse des Membres avec qui il a envie de travailler, en qui il a confiance et qui ont un objectif commun de développement de chiffre d’affaires

En ce qui concerne le Comité des Membres, j’avais choisi des Membres nouveaux et aussi des Membres plus anciens, déjà présents dans le Comité des Membres précédent afin d’assurer une continuité dans l’action et avoir une « mémoire » du passé.

Tirer les leçons du passé, agir au présent pour construire le futur.


 

Delphine PIRON

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

delphine_Piron_VP.jpg

Mots-clés: business, échange, réseaux d'affaires, réussite, BNI Belgique francophone, BNI Soignies BIM, BNI Belgique